Maréchal de Grouchy à Port-en-Bessin

Posté le 29 décembre 2022

 J’apprends et je trouve toujours  des choses intéressantes sur la toile, comme cette lettre que je viens d’acheter, lettre envoyée de Paris pour

Monsieur Saint Maur François chez Monsieur  le Maréchal de Grouchy à Port en Bessin par Bayeux Calvados.

  Maréchal de Grouchy Port en Bessin  001-a

Recto de la lettre.

Cachet CAD n°1501 réf. Jean Pothion.

Lettre postée le 3 septembre 1842 de Paris, département 60 (60, ancien numéro du département de la seine, chef lieu Paris)

du bureau de quartier G (lettres entre parenthèses) situé 12, rue Mazarine, et 13, rue de Seine.

 Taxée 6 décimes tarif en vigueur + 1 décime, (chiffre suivi de la lettre D dans l’ovale), apposé sur toute lettre originaire ou à destination rurale, somme destinée à financer le service des facteurs ruraux, pas encore de bureau de poste à Port-en-Bessin.

Maréchal de Grouchy Port en Bessin  001-a

Verso de la lettre.

Cachet d’arrivée type 15, utilisé à partir de 1838, remplacement progressif à partir de 1868.

Date d’arrivée à Bayeux, le 4 septembre 1842.

Je ne savais pas que le célèbre Maréchal d’empire , le dernier  nommé par Napoléon, avait séjourné  un instant dans notre commune, en témoigne cette étonnante lettre.

Emmanuel de Grouchy  (1766-1847) Marquis, Maréchal de l’Empire, Comte de l’Empire, Pair de France, son nom figure sur le pilier nord de l’arc de triomphe à Paris.

 Fanny Hua  (1802-1880) sa seconde femme. Mariée le 19 juin 1827 avec le Maréchal.

 Charlotte Antoinette Noémï de Grouchy  (1830-1843) la dernière fille du Maréchal, mentionnée dans cette lettre.

Eustache François-Saint-Maur  (1825-1901) neveu du maréchal par alliance, à qui la lettre est destinée. Fils  de  Aglaë Hua (sœure de Fanny Hua) et de Claude Maur-François.

Le Maréchal Emmanuel de Grouchy a séjourné à Port-en-Bessin au moins sur  deux années 1841/1842 comme en témoigne ce lot de correspondances  vendu aux enchères à  AuctionArt concernant sa correspondance avec son ancien aide de camp, dont une lettre de 1841 expédiée de Port-en-Bessin et une autre de Paris en 1842, alors qu’il recevait encore du courrier à Port-en-Bessin en témoigne cette lettre reçue en le 3 septembre 1842 à Port-En-Bessin. Il devait faire des allers retours entre les deux communes.

 Lot n° 209 GROUCHY Emmanuel de [1766-1847] 300 / 400 €

Correspondance de 14 LAS et 1 LS à son ancien aide-de-camp le Colonel Vial (bons textes), 1833 (Vichy et Paris), 1841 (Vichy, Port en Bessin, Alger), 1842 (Paris), 1843 (Paris, St Pourcin), 1844 (Paris), 1845 (Paris), 1846 (Paris)

On peut supposer, qu’il soit venu à Port-en-Bessin pour soigner sa fille malade, du moins pour s’y reposer. Les bains de mer et leurs supposer bienfait sont à la mode… Elle décèdera le 10 février 1843, à l’âge de treize ans.

Elle repose avec ses parents au cimetière du Père Lachaise à Paris.

On ne connait pas l’auteur de la lettre, elle est signée par deux initiale J.S qui ne permettent pas de l’identifier. Il remercie  le neveu  du Maréchal (Eustache François-Saint-Maur) d’avoir reformulé sa lettre, concernant  une demande d’un plan de bataille, que le vieux Maréchal approuve.

Je remercie beaucoup Mme Any ALLARD Historienne, qui m’a beaucoup aidée dans mes recherches et pour la transcription de la lettre que je lui laisse le soin de publier .

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire